Renforcer la performance financière des institutions de microfinance dans les Caraïbes

Dans cinq pays anglophones de la région des Caraïbes, DID a réalisé depuis 2008 un important projet d’appui à 10 institutions de microfinance. Les succès sont éloquents et confirment la pertinence de ce projet, né d’un partenariat entre la Banque Interaméricaine de Développement (IDB), la Commission européenne et la Banque de Développement des Caraïbes. 

Ce partenariat visait à financer les institutions de microfinance (IMF) de la région des Caraïbes afin d’améliorer leur performance financière et l’impact de celles-ci dans la région. 

Les IMF de la région des Caraïbes desservent majoritairement une clientèle du secteur formel ayant des emplois dans les secteurs public et privé. Cependant, pour les familles et entrepreneurs du secteur informel, l’accès au crédit est difficile en raison des taux d’intérêts élevés et des exigences de garanties. Par ailleurs, le secteur de la microfinance vivait les conséquences des mauvaises expériences passées des IMFs. 

Des résultats éloquents

L’intervention de DID a consisté à mettre en place :

  • des produits de crédit adaptés à chacune des IMF;
  • des équipes spécialisées en microfinance;
  • des processus et politiques de crédit propres au secteur de la microfinance; et
  • une nouvelle approche de crédit adaptée à la clientèle du secteur informel.

Au terme de la première phase du projet, les résultats atteints au sein des IMF appuyées par DID étaient éloquents :

  • Augmentation du nombre de clients de 7 434 à 10 303;
  • Augmentation du portefeuille de crédit de 3,1 M$ US à 4,2 M$ US;
  • Diminution du portefeuille à risque 30 jours de 27,2% à 7,7%;
  • Augmentation de l’épargne totale de 261 998 $ US à 427 833 $ US;
  • Formation de plus de 295 personnes (administrateurs, gestionnaires et agent de crédit);
  • Réalisation de quatre séminaires régionaux pour plus d’une vingtaine d’institutions de microfinance de la région.