Le prochain Centre financier aux entrepreneurs mis en place par DID verra le jour en Tunisie

Développement international Desjardins (DID) annonçait récemment qu’il mettrait en place quatre nouveaux Centres financiers aux entrepreneurs (CFE) en Afrique et en Amérique latine au cours des cinq prochaines années, avec l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère canadien des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD). C’est en Tunisie que le premier d’entre eux verra le jour.

Au cours des derniers mois, DID a amorcé les étapes préliminaires au démarrage d’un CFE dans ce pays. En septembre 2014, ce CFE a obtenu de l’Autorité de contrôle de la microfinance de Tunisie sa licence provisoire d’opération et enclenché le processus de constitution légale. En novembre 2014, deux experts de DID ont été mobilisés sur place afin d’entreprendre les activités qui mèneront au démarrage des opérations en 2015. 

Le siège social du CFE ainsi que sa première succursale seront établis à Tunis, mais des succursales et points de service seront aussi mis en place dans les villes de Sfax et de Sousse. La zone ciblée totalise 3,5 millions de personnes. Bien que regroupant seulement le tiers de la population, ces régions comptent 45 % des entreprises du pays. DID, le Fonds Desjardins pour la Finance inclusive et Africinvest agiront comme promoteurs et actionnaires au démarrage du CFE.

Les CFE mis en place par DID se distinguent par la relation de proximité établie avec les entrepreneurs accompagnés, par leur connaissance fine des secteurs d’affaires financés, par leurs pratiques rigoureuses de gouvernance et de gestion des risques, inspirées de celles du Mouvement Desjardins (le quatrième plus important groupe financier coopératif à l’échelle mondiale), et par la création de mécanismes permettant de partager la valeur créée avec les clients et employés. Ils ont tous pour but d’accroître l’accès des micro et petites entreprises au financement dont elles ont besoin et de stimuler ainsi la création d’emplois et le développement économique local.