Innover dans la gestion du crédit

Plusieurs des innovations mises de l’avant ou en cours de réalisation par DID visent à favoriser une gestion du crédit plus rigoureuse et efficiente au sein des institutions financières qu’il appuie ou opère.

Professionnaliser la gestion du crédit agricole

En Colombie, un outil spécialisé a été conçu pour professionnaliser le calcul des flux financiers et de la capacité de remboursement des petits producteurs agricoles, qui disposent rarement d’états financiers et n’ont qu’une faible connaissance de leurs revenus et dépenses.

Élaboré à l’aide d’Excel au fil de plusieurs projets, dont les projets PMCA (Professionnalisation des méthodologies de crédit agricole), SYFAAH (Système de financement et d’assurance agricole en Haïti) et PASAC (Projet d’appui au secteur agricole colombien), cet outil est conçu à l’intention des agents de crédit spécialisés, agronomes ou techniciens agricoles.

Elle permet :

  • d’établir un état des résultats prévisionnel à partir des informations sommaires habituellement disponibles (type de culture et surface cultivée);

  • de calculer les obligations financières du producteur et d’établir sa capacité de remboursement ainsi que ses flux financiers prévisionnels;

  • de constituer une base de données présentant les rendements, revenus et dépenses types liés à chaque culture, par unité de surface.

Bien qu’il vise à automatiser les calculs liés à la gestion du crédit agricole, l’outil laisse tout de même à l’agent de crédit  la marge de manœuvre nécessaire pour compléter et ajuster l’information en fonction de ses connaissances et de ses observations (il est notamment possible d’adapter l’information en fonction de la région). Il comporte également une section permettant d’inclure les données liées à l’élevage ainsi qu’une autre, simplifiée, destinée aux très petites productions ne demandant qu’un microcrédit.

Le SMS au service du suivi et du recouvrement du crédit

En Afrique de l’Ouest, DID a évalué l’impact de l’envoi de SMS sur le suivi et le recouvrement du crédit. Pour ce faire, DID a conçu une application permettant d’extraire les informations issues des systèmes transactionnels de manière à constituer des messages SMS personnalisés à chacun des emprunteurs.  Plus de 10 000 SMS ont ensuite été acheminés au moyen de téléphones cellulaires.

Ces SMS étaient répartis en quatre catégories :

  • avis de paiement à venir;

  • avis de retard;

  • avis de retard avec pénalité;

  • avis de transfert au contentieux.

Davantage que sur le taux de délinquance, c’est sur le personnel et les emprunteurs des institutions financières que l’impact le plus significatif a été observé :

  • Fierté des emprunteurs devant cette innovation technologique.

  • Prétexte à la communication et à l’éducation financière.

  • Barrière à la négociation arbitraire d’échéances entre les emprunteurs et les agents de crédit.

  • Satisfaction des emprunteurs devant l’économie des frais de pénalité.

Un nouveau portail de gestion du crédit pour les Centres financiers aux entrepreneurs

DID s’est récemment associé à l’entreprise tunisienne AXE Finance pour élaborer une solution technologique qui permettra aux Centres financiers aux entrepreneurs (CFE) d’automatiser leur processus de gestion du crédit et d’accroître ainsi l’efficience et la fiabilité de ce dernier.

Intégrant l’ensemble des processus liés à la gestion du crédit (demande, analyse, gestion des garanties, suivi et recouvrement), ce nouvel outil comporte de nombreux avantages :

  • Il évite de devoir saisir plusieurs fois les mêmes informations.

  • Il facilite les suivis grâce à la génération automatique de messages rappelant les tâches à effectuer, générant des confirmations et identifiant les documents manquants.

  • Ses indicateurs de performance permettent d’identifier les goulots d’étranglement et donc de prendre les mesures nécessaires pour améliorer le processus.

  • Il permet de traiter des volumes d’affaires beaucoup plus importants.

En bref, cet outil permettra davantage de transparence, de flexibilité et de cohérence de même qu’une réduction des risques à toutes les étapes de la gestion du crédit. Le traitement des demandes de crédit pourra ainsi se faire de façon plus rapide, sans toutefois sacrifier à la qualité de la prise de décision. Cette innovation permettra en outre à DID d’offrir une solution de gestion complète à ses partenaires à travers le monde.