DID obtient un nouveau mandat d'appui au développement de la microfinance rurale au Cameroun

Développement international Desjardins (DID) vient d’obtenir un nouveau mandat qui lui permettra une fois de plus de mettre son expertise au service de la microfinance rurale et de la sécurité alimentaire.

Ce mandat, confié à DID par le Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations Unies, vise la mise en place et la gestion d’un fonds dont les ressources serviront à refinancer, et donc à faciliter l’offre de prêts destinés à l’achat d’équipement agricole par les institutions de microfinance rurales du Cameroun.

L’action de DID devrait ainsi favoriser l’accès au financement pour les petits producteurs locaux désireux d’améliorer leur productivité.

DID contribuera aussi à la professionnalisation du secteur en aidant les IMF participantes à adopter les mesures appropriées pour mieux gérer les risques associés à ces prêts agricoles.

« Nous sommes très heureux de la confiance que le FIDA place en DID, puisque nous partageons avec cette organisation le même objectif de professionnaliser l’offre de financement agricole dans les pays en développement et plus globalement, de structurer le secteur agricole et d’améliorer la sécurité alimentaire dans les pays concernés », explique Anne Gaboury, présidente-directrice générale DID.

Pour mener à bien ce projet, DID s’appuiera sur l’expérience acquise dans le cadre d’un projet similaire réalisé au Burkina Faso entre 2010 et 2013. DID avait alors travaillé à mettre en place un fonds de financement rural, à renforcer les capacités des institutions financières participantes et à améliorer l’appui conseil offert aux emprunteurs, contribuant ainsi à améliorer la productivité et le potentiel de commercialisation de milliers d’agriculteurs burkinabé.