Desjardins met en place un nouveau fond d'investissement pour appuyer le développement de la microfinance dans le monde

Développement international Desjardins (DID) dispose d’un nouvel outil pour appuyer la création et le développement d’institutions de microfinance dans les pays en développement et en émergence. Il s’agit du Fonds Desjardins pour la finance inclusive, résultat d’une collaboration soutenue entre DID et son institution-mère, le Mouvement Desjardins.

Un premier appel de capital auprès des deux commanditaires, soit Desjardins Société financière et DID, permettra de rendre disponible dès le début de 2012 la somme de 5 M$CA. À terme, l’enveloppe globale du fonds pourrait atteindre 10 M$CA. Ce fonds aura une durée déterminée de 10 ans, avec une possibilité de prolongation de deux années additionnelles.

Le Fonds Desjardins pour la finance inclusive viendra principalement appuyer la création et le renforcement d’institutions de microfinance, dont des centres financiers aux entrepreneurs (CFE), et permettra de soutenir des institutions œuvrant dans les secteurs de la microassurance, des fonds de pension ou du financement de l’habitat, de même que des fonds sectoriels
offrant du financement à un ensemble d’institutions de microfinance.

Les activités d’investissement réalisées à même le Fonds permettront par ailleurs de contribuer au renforcement de la gouvernance des institutions financées et d’aider celles-ci à accéder aux marchés financiers internationaux lorsqu’elles le désirent.

« Ce puissant outil apportera une contribution significative au rayonnement du modèle, des valeurs et de l’expérience de Desjardins en matière de services financiers inclusifs, et donc à l’élargissement de l’accès des populations défavorisées à des services financiers diversifiés, sécuritaires et adaptés à leurs besoins », explique Anne Gaboury, présidente-directrice générale de DID.

Le Fonds Desjardins pour la finance inclusive prend le relais du Fonds d’investissement pour le développement international (FONIDI), qui avait démarré ses opérations en 2003 et était alimenté par plusieurs composantes du Mouvement Desjardins. Les investissements effectués à partir de ce fonds ont permis à plusieurs institutions de microfinance de poursuivre leur croissance, que ce soit en diversifiant leur offre de service, en augmentant leur couverture géographique ou en incluant dans leur clientèle de nouveaux segments de la population.