La Banque Mondiale sollicite la contribution de DID pour finaliser le cadre réglementaire entourant la microassurance en Afrique francophone

La Banque Mondiale a confié à Développement international Desjardins (DID) le mandat d’appuyer la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), qui couvre 14 pays d’Afrique francophone, en vue de finaliser le cadre régissant les activités de microassurance dans les États membres. Ce mandat prévoit des rencontres avec les principaux intervenants de l’industrie de l’assurance, les ministres responsables ainsi que les associations liées aux marchés agricoles et des assurances au Cameroun, au Bénin, au Sénégal et en Côte d’Ivoire. À partir des constats effectués, les experts de DID identifieront les précisions à apporter au cadre réglementaire de manière à ce qu’il réponde adéquatement aux besoins exprimés en matière d’encadrement et d’inclusion financière.

Ce nouveau mandat fait suite à la réalisation par DID en 2011 d’une étude dont l’objectif était d’analyser la situation du secteur de la microassurance dans la zone CIMA, d’identifier les moteurs et obstacles au développement du marché et, sur la base de cette analyse, de formuler des recommandations en vue d’adapter la réglementation en vigueur de manière à promouvoir un meilleur accès à l’assurance pour les clientèles défavorisées.  

Lisez l’Étude sur la microassurance dans la zone CIMA : www.did.qc.ca/media/documents/fr/notre-expertise/CIMA.pdf