DID poursuivra sa contribution au renforcement du secteur de la microfinance au Bénin

21 avril 2017

Le gouvernement du Canada vient de confier à DID un mandat de six ans (2017-2023) visant à poursuivre le renforcement du secteur de la microfinance au Bénin. Ce mandat, qui touchera 14 institutions partenaires dont 10 institutions financières (incluant le réseau financier coopératif FECECAM), comporte trois volets : 

  • améliorer l’offre de services financiers en renforçant les capacités des dix plus importantes institutions de microfinance (ou systèmes financiers décentralisés (SFD), tel qu’on les appelle en Afrique de l’Ouest), qui représentent ensemble 90 % du secteur de la microfinance du pays, et en appuyant l’Association professionnelle (APSFD), le Comité national de microfinance (CNM) et la Direction de l'inclusion financière et de l'autonomisation économique (DIFAE); 
  • mieux connaître les besoins des populations vulnérables en matière de services financiers et renforcer les capacités des demandeurs de produits et services financiers en participant à leur éducation financière; 
  • appuyer l’Agence nationale des systèmes financiers décentralisés (ANSSFD) dans l’assainissement, la supervision et le contrôle du secteur de la microfinance ainsi que dans le traitement de l’information. 

À terme, le projet d’Appui au développement, à la professionnalisation et à l’assainissement de la microfinance (ADAPAMI) au Bénin prévoit permettre à 500 000 bénéficiaires additionnels, dont 60 % de femmes, d’accéder à des services financiers de qualité et sécuritaires.

Ce nouveau projet s’inscrit comme un complément au Programme d’appui au secteur de la microfinance du Bénin (PASMIF), également financé par le gouvernement du Canada. À travers ce programme réalisé avec succès entre 2010 et 2017 en partenariat avec plusieurs partenaires étatiques et privés, DID a participé activement au renforcement de la FECECAM et à l’assainissement du secteur de la microfinance béninois. L’appui offert à la FECECAM dans le cadre de ce programme s’est entre autres traduit par la mise en place d’un Centre financier aux entrepreneurs (CFE) qui a été inauguré officiellement en février 2014 et qui fonctionne de manière pleinement autonome depuis juillet 2016.