Bénin : des experts-volontaires contribuent au succès des réalisations de DID et de ses partenaires

11 avril 2018

Dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, DID vient d'amorcer le projet d'Appui au développement, à la professionnalisation et à l'assainissement de la microfinance (ADAPAMI). Réalisé avec l'appui du gouvernement du Canada, ce projet vise entre autres à favoriser l'inclusion financière de pas moins de 500 000 personnes, dont une majorité de femmes et de jeunes.

Pour atteindre cette ambitieuse cible, il faut miser sur un maximum d'expérience et d'expertise. Le projet fait donc régulièrement appel à des experts-volontaires qui, à l'issue de riches carrières dans le domaine financier, souhaitent partager leur bagage. L'approche privilégiée par le projet est originale: chaque expert-volontaire canadien est jumelé à un expert-volontaire béninois. La mise en synergie de leurs compétences et de leur expérience permet aux partenaires accompagnés d'atteindre leur plein potentiel.

Directeur du projet ADAPAMI, Maurille Couthon est l'un des initiateurs de cette initiative. Il définit l'accompagnement comme l'art de questionner la ressource accompagnée pour lui permettre de trouver en elle les réponses recherchées, qu'elle possède souvent sans le savoir. « Pour y arriver, les experts-volontaires doivent tenir compte des dimensions culturelle, juridique et managériale de l'environnement de travail des personnes accompagnées », souligne-t-il, et c'est là la principale force de ces accompagnements en binômes.

Doris Michaud est une jeune retraitée du Mouvement Desjardins qui réalise présentement sa 12e mission d'accompagnement auprès d'agents de crédit et de recouvrement d'une caisse de Bohicon, au Sud du pays. Son partenaire de travail, Firmin Pohouegbe, est un jeune retraité du milieu financier béninois. « Travailler en binôme avec Firmin facilite grandement notre mandat. Il m'a permis de comprendre rapidement le système hiérarchique des gens que nous accompagnons et il a su m'expliquer les particularités de sa culture. Nous avons ainsi pu adapter ensemble notre méthodologie d'accompagnement pour atteindre de meilleurs résultats ».