Les entrepreneurs sont des moteurs de croissance économique de première importance, mais encore faut-il qu’ils aient accès au financement approprié. Pour favoriser cet accès, qui fait encore trop souvent défaut à la grande majorité des petits entrepreneurs opérant dans les pays en développement et en émergence, Développement international Desjardins (DID) participe à la mise en place et au développement de Centres financiers aux entrepreneurs (CFE).

Ces CFE peuvent se rattacher à des réseaux de caisses existants (ce qui est le cas au Burkina Faso, au Sénégal et au Mali) ou encore voir le jour en tant qu’entités indépendantes :

  • EFC Zambia, le Centre financier aux entrepreneurs situé à Lusaka en Zambie
  • EFC Tanzania, le Centre financier aux entrepreneurs situé à Dar es Salaam en Tanzanie
  • EFC Uganda, le Centre financier aux entrepreneurs situé à Kampala en Ouganda
  • Le Centro Financiero Empresarial, le Centre financier aux entrepreneurs situé à Panama City

« Le secteur privé est le principal moteur de croissance. Son développement est donc crucial pour augmenter le rythme de croissance. » - OCDE

« Le secteur privé est responsable de 90% des nouveaux emplois créés dans l’ensemble des pays en développement. » - Banque mondiale

Les CFE ont un impact considérable dans leur milieu, car ils favorisent :

  • La croissance des petites entreprises et le sentiment de fierté qui en découle
  • L’amélioration des capacités de gestion des entrepreneurs touchés
  • La création d’emploi
  • Le développement économique des communautés
  • L’amélioration des pratiques de gestion du crédit par les institutions financières
  • La croissance et la rentabilité des institutions financières reliées au CFE

Notre expertise

DID assure le déploiement et le développement des centres financiers aux entrepreneurs (CFE) en mettant à profit ses fonds d’investissement, ses méthodologies rigoureuses et ses solutions spécialisées.

Les CFE mettent l’accent sur la professionnalisation de l’offre de services financiers pour les petits entrepreneurs et leur permettent ainsi d’atteindre leur plein potentiel et de jouer leur rôle essentiel dans le développement de leur communauté.

Les CFE partenaires de DID endossent par ailleurs les Principes de protection des clients en microfinance.

Les CFE viennent combler un vide important puisqu’elles touchent une clientèle qui demande des services plus élaborés que ceux qu’offrent les institutions de microcrédit, mais qui ne répond pas pour autant aux critères imposés par les banques traditionnelles. C’est dire qu’aucune institution financière ne répondait spécifiquement aux besoins de cette clientèle auparavant.

Des outils adaptés

Le succès des CFE mis en place avec l’aide de DID s’appuie sur de nombreux produits et méthodologies ayant fait leurs preuves :

Méthodologies

  • Méthodologies de crédit
  • Procédures entourant les opérations et la gestion
  • Méthodologies de formation, de renforcement des capacités et de transfert des connaissances
  • Méthodologies de vérification, surveillance et contrôle des opérations
  • Structuration de la gouvernance

Solutions technologiques

  • Logiciel transactionnel SYSDE-SAF : pour d'effectuer, en mode intégré, toutes les opérations bancaires en lien continu avec la comptabilité
  • Système d’intelligence d’affaires Stratego : pour un suivi régulier de la performance à partir d'une base de données consolidées des informations statistiques et financières
  • Système de transactions intercaisses : permet à un membre ou client d’effectuer des transactions sur son compte à partir de n’importe quel point de service d’un même réseau de microfinance
  • Carte à puce et biométrie : assure l’identification des membres et de sécuriser les transactions à partir d’un numéro d’identification personnelle (NIP) ou de l’empreinte biométrique