Chaque année, DID met en valeur certains de ses partenaires qui se sont démarqués par leur dynamisme, leur talent et leur engagement à élargir l’accès de leur communauté aux services financiers.

DID est fier de vous présenter ses quatre lauréats pour l’année 2011, qui sont une source d’inspiration de par leur apport exceptionnel au développement et au renforcement de leur institution de finance de proximité.

Partenaires exceptionnels 2008

Amourata Maïga Directrice de la Caisse Nyèsigiso de Bamako centre au Mali

Amourata Maïga

Amourata Maïga est une battante. D’abord recrutée comme gérante de caisse au sein du réseau Nyèsigiso, elle s’est vite fait remarquer par son intégrité et sa détermination. Elle a contribué activement au redressement de l’ex caisse de Magnambougou avant de se voir confier la gestion du crédit hypothécaire de tout le réseau coopératif. Polyvalente, Amourata Maïga a aussi occupé la fonction de gestionnaire administrative du Centre financier aux entrepreneurs (CFE) de Nyèsigiso.

C’est en 2006, à la suite de la reconfiguration du réseau, qu’Amourata Maïga est nommée directrice de la Caisse Nyèsigiso de Bamako centre, qui regroupe trois points de services. Elle a d’ailleurs activement participé à la mise en place de la caisse mère, en préparant l’assemblée générale constitutive, en prenant le leadership lors des élections des membres des organes et en veillant à la formation adéquate des nouveaux élus.

Sous la gouverne rigoureuse de Mme Maïga, la Caisse de Bamako centre s’est dotée d’un plan marketing et accumule les réussites. Elle s’est vu attribuer le « Prix d’excellence » de Nyèsigiso en 2007, devenant ainsi une référence et une source d’inspiration pour tout le réseau. À ce jour, son actif s’élève à 7,37 millions de dollars canadiens.

Amourata Maïga se distingue par sa grande ouverture, son esprit d’équipe aiguisé et son franc parlé. Respectée par ses collaborateurs pour son travail impeccable, elle jouit de la pleine confiance que lui accordent les élus et les membres de la Caisse de Bamako centre.

Marina Kokhanova Directrice adjointe de la National Union of Non-Commercial Organizations for Mutual Financial Aid en Russie

Marina Kokhanova

Marina Kokhanova occupe la fonction de directrice adjointe de la National Union of Non-Commercial Organizations for Mutual Financial Aid, en Russie, depuis 2006. Diplômée en droit et en économie de la Rostov State University, elle a joué un rôle clé dans le développement de la National Union et a offert au secteur de la finance de proximité russe une contribution remarquable à plusieurs égards.

Mme Kokhanova a joint les rangs de la Southern Russian Association of Credit Unions en 2005, à titre de directrice adjointe, et a été nommée l’année suivante pour occuper la même fonction auprès de la National Union. Parallèlement, Mme Kokhanova a piloté avec brio la création et la mise en place de la Caisse centrale régionale de Rostov-on-Don (CFF URAKS-credit), une réalisation hautement stratégique et fort complexe de par les subtilités légales qui l’entourent. Elle y occupe d’ailleurs la fonction de directrice générale depuis 2007.

Possédant un leadership reconnu par ses pairs et une grande capacité d’écoute auprès des partenaires de la National Union, Marina Kokhanova s’implique activement au sein d’un groupe de travail national voué à faire évoluer le cadre légal des coopératives financières. À ce titre, elle a rédigé le projet d’amendement à la Loi sur les coopératives d’épargne et de crédit que le groupe de travail a soumis au Ministère des Finances. Le texte est en processus d’adoption par le Gouvernement de Russie et son adoption aura des répercussions positives majeures sur l’évolution de la finance de proximité en Russie.

Mme Kokhanova est également auteure et co-auteure de manuels méthodologiques et d’articles portant sur la problématique du développement des coopératives financières et de leurs organismes de support, sur la fiscalité et sur le modèle des coopératives œuvrant en milieux ruraux.

Jocelyn St-Jean Directeur général de la Fédération des caisses populaires haïtiennes Le Levier

Jocelyn St-Jean

Doté d’une grande capacité de gestion, Jocelyn St-Jean se distingue par sa vision et ses qualités de mobilisateur et de vulgarisateur. Au cours des trois dernières années, il a déployé des efforts sans précédent pour mettre en place la première Fédération des caisses populaires en Haïti, un projet hautement stratégique dont il était l’un des principaux instigateurs.

M. St-Jean s’est démarqué par la persévérance dont il a fait preuve au cours des démarches de reconnaissance officielle de cette fédération auprès des autorités réglementaires. Les efforts et le talent de M. St-Jean ont grandement été récompensés en 2008, alors que la Fédération Le Levier obtenait son agrément, lui assurant le titre d’entité légale capable de fonctionner et de s’outiller pour assurer la pérennité du réseau des caisses populaires.

Avant d’être nommé à la direction générale de la Fédération Le Levier en octobre 2007, M. St-Jean a occupé, au cours des douze années précédentes, différentes fonctions au sein du projet ACOOPECH, dont notamment celle de responsable du service technique et informatique, de vérificateur sénior et d’agent d’appui technique et supervision. Cette expérience, jumelée à son cheminement professionnel au sein d’institutions de microfinance, l’a certainement aidé en 2008 à piloter l’implantation de nouvelles technologies dans son réseau, comme l’interconnectivité et la carte à puce.

Dans ce pays qui souffre d’un déficit de cadres compétents et qualifiés, M. St-Jean représente l’expression d’une contribution personnelle au développement et à la protection de son pays.

Koussi Koudahé Directeur de la COOPEC SOLIDARITÉ de Lomé au Togo

Koussi Koudahé

Initiée en 1983, la COOPEC SOLIDARITÉ est la plus importante caisse du réseau coopératif togolais FUCEC-TOGO. Monsieur Kossi Koudahé en est le directeur depuis 1992. Sous sa gouverne, la caisse s’est taillée une place de choix dans le marché et a amélioré significativement sa performance financière.

Depuis 2006, les résultats de la caisse dirigée par M. Koudahé font foi du talent et de la rigueur administrative de son dirigeant. Le nombre de membres a cru de 25 %, la valeur des dépôts est passée de 34,26 à 46,57 millions de dollars canadiens et celle de son portefeuille de crédit a bondi de 20,96 à 30,38 millions de dollars canadiens.

La COOPEC SOLIDARITÉ pilotée par M. Koudahé est devenue une source d’inspiration pour l’ensemble du réseau coopératif, et a d’ailleurs permis d’améliorer considérablement la notoriété et la position du réseau entier face à la concurrence. L’attitude professionnelle et le travail soutenu de M. Koudahé lui ont d’ailleurs valu une reconnaissance édifiante lors de l’Assemblée générale 2007 de la caisse, des membres ayant livré à son endroit des témoignages d’appréciation fort éloquents.

Soucieux de toujours apporter à sa caisse la meilleure expertise qui soit, Kossi Koudahé a suivi plusieurs formations de perfectionnement sur différents enjeux touchant les institutions de microfinance. Ses connaissances approfondies sur le sujet lui permettent d’ailleurs d’intervenir à titre de chargé de cours au Centre de formation bancaire de Lomé, où il anime un module sur le marché des particuliers dans les IMF : gestion et vente de produits et services. M. Koudahé est également formateur à la West African Micro finance Consulting (WAM-C) basée à Cotonou, au Bénin.

* Proxfin est un réseau de réflexion et d'échange qui réunit quelque 25 institutions de finance de proximité partenaires de DID. Ce réseau a pour but de favoriser la communication entre des réseaux partageant le même modèle et les mêmes valeurs, de même que de faire progresser les bonnes pratiques en matière de finance de proximité.