Retour aux nouvelles

25 juillet 2013

« Nous cherchons à avoir un aperçu de l'impact social auprès des entrepreneurs détenant des prêts avec notre CFE », souligne Jeanne

  • « Nous cherchons à avoir un aperçu de l'impact social auprès des entrepreneurs détenant des prêts avec notre CFE », souligne Jeanne

Avant son départ pour Dar es Salaam en Tanzanie le 1er juin, nous avons demandé à Jeanne Brassard quelle qualité ou quel trait de personnalité lui serait particulièrement utile dans le cadre de l’expérience qu’elle s’apprêtait à vivre?

Elle avait alors répondu ceci : « Je crois que ma flexibilité sera particulièrement utile lors de l’adaptation à ce nouvel environnement et contexte culturel »

****

DID : Jeanne, après quelques semaines en mandat au CFE de Tanzanie, es-tu du même avis? Est-ce que cette flexibilité s’est avérée utile?

JEANNE : « Après quelques semaines de travail au CFE Tanzanie, j’ai grandement amélioré ma flexibilité, et pas seulement avec les poses de yoga le samedi matin…

Ma flexibilité est un outil m'aidant à être ouverte à plus d’alternatives. Bien que cette qualité a nourrit ma créativité en matière de résolution de problème, c’est plutôt ma capacité d’entretenir de fortes relations interpersonnelles et d’avoir une vue d’ensemble qui m’a été le plus bénéfique jusqu’à maintenant.

Concrètement…

Un des volets de mon mandat est l’évaluation de la performance sociale du CFE Tanzanie. En interrogeant un échantillon de clients, nous cherchons à avoir un aperçu de l'impact social auprès des entrepreneurs détenant des prêts avec notre CFE.

À la suite de la création d'un sondage, une agente du centre d’appels téléphonique a commencé à contacter les clients ciblés.

Une semaine après avoir commencé ce sondage, cette tâche alourdissait grandement les capacités de fonctionnement du centre d'appels. La problématique du partage de cette ressource par divers département freinait l'accomplissement de nos mandats.

Avec les gestionnaires concernés, nous avons effectué une analyse des besoins court et moyen termes de ce département. Nous avons alors convenus que l’embauche de quelques stagiaires, pour une période déterminée, permettrait l’atteinte des objectifs de chacun à nos dates limite respectifs, en plus de permettre une formation de potentiels employés pouvant combler de besoins futurs du centre d’appel. 

L’entretien de bonnes relations interpersonnelles a aidé à la résolution de cette problématique avec mes collègues.

De plus, en ayant des liens solides avec mes collègues, il a été plus simple d’avoir une vue d’ensemble au niveau de certains besoins de l’organisation.

Bref, les bonnes relations et la communication entre département ont été des éléments clés vers l'atteinte de nos objectifs communs et de nos buts respectifs. »

***

En Tanzanie, Jeanne travaille en collaboration avec plusieurs professionnels tanzaniens de la finance et des collègues de DID qui sont en affectation long terme dans ce pays, soit Martin Villemure, directeur du CFE; Claude Lafond, conseiller aux opérations CFE; Richard Leclerc, conseiller en crédit CFE; et Simon Roy, auditeur régional.

Retour aux blogue