Retour aux nouvelles

25 février 2014

« Mon stage m’a permis de renforcer mes compétences », raconte Vincent Bolduc, de retour d’un stage de six mois en Tanzanie

  • « Mon stage m’a permis de renforcer mes compétences », raconte Vincent Bolduc, de retour d’un stage de six mois en Tanzanie

Quelques semaines après avoir gradué d'une technique de l'informatique de gestion au Cégep FX-Garneau, Vincent Bolduc était recruté par Développement international Desjardins (DID) et mandaté pour effectuer un stage professionnel de six mois en Tanzanie, un pays anglophone d'Afrique de l'Est. De retour au Québec en janvier dernier, il nous raconte son expérience.

« En Tanzanie, je réalisais mon stage au sein du Centre financier aux entrepreneurs EFC Tanzania mis en place et géré par DID, et dont la mission est de favoriser l'accès des petits entrepreneurs tanzaniens à une source de financement adaptée à leurs besoins. »

Cette institution financière sert environ 2000 clients, dont le crédit moyen équivaut à environ 9 000 $CA. Par ses activités, le CFE contribution à diminuer la vulnérabilité des populations pauvres et participe au développement de la micro-entreprise et au renforcement des capacités locales. 

« Mon principal mandat, souligne Vincent, fut d'assister l'équipe informatique dans leurs tâches quotidiennes (support aux utilisateurs, maintenance des systèmes et amélioration des processus) et de réaliser différents projets de plus grande envergure. »

Deux objectifs avant le départ

Avant le début du stage, Vincent avait identifié deux objectifs personnels : améliorer son niveau d'anglais parlé et écrit, et améliorer ses connaissances en matière de sécurité informatique.

« Mon premier objectif a été largement atteint grâce à une grande interaction avec les employés et avec d'autres coopérants; j'ai beaucoup amélioré ma fluidité dans cette langue. Le deuxième objectif également, en raison de mes responsabilités. »

Concrètement, quel était son travail?

« Tout au long du mandat, j'ai eu divers projets pour créer et améliorer des outils pour la gestion du CFE tout en appuyant l'équipe locale au support aux usagers. Parmi les projets réalisés, j'ai créé un script qui génère un fichier contenant les coordonnées géographiques des photos de nos prêts sur une carte. J'ai également fait un outil pour gérer le traitement des dossiers de crédit. J'ai également créé plusieurs registres, notamment pour la prise de copie de sauvegarde et pour la gestion des codes de sécurité. »

Vivre six mois dans un pays en développement, comment s'y prépare-t-on?

« Grâce à Internet et aux conseils du personnel de DID, j'ai pu acquérir les médicaments et les accessoires nécessaires à mon stage. Les rencontres et les formations organisées par DID et le CAI ont été d'une grande utilité pour me préparer à cette expérience hors du commun. Elles ont permis de me donner une bonne image de la situation dans mon pays d'accueil et ainsi me réconforter devant l'inconnu d'un stage dans un pays en développement. »

Peut-on acquérir de nouvelles compétences à l'étranger?

Quelques semaines après son retour, Vincent Bolduc dresse un bilan positif de son expérience, tant sur le plan personnel que d'un point de vue professionnel.

« Mon stage m'a permis de renforcer mes compétences en programmation pour la suite bureautique Office, et mon expertise sur les systèmes de sécurité. J'ai également eu la chance d'avoir de grandes responsabilités au sein du département d'informatique; cela m'a permis d'évaluer les efforts nécessaires dans le déploiement de certains projets, une aptitude très pratique afin d'éviter les dépassements de coûts. J'ai aussi eu à coordonner des efforts et à planifier un budget. »

Et la vie personnelle en Tanzanie?

Pendant son stage, Vincent était logé dans une maison avec les deux autres stagiaires de DID en Tanzanie à la même période.  Cette maison était située à proximité de leur lieu de travail.

« Comme c'était ma première expérience en cohabitation, j'ai appris à vivre avec des gens possédant des personnalités à l'opposé de la mienne. J'ai aussi appris à faire face à l'incertitude, mais surtout, j'ai appris à apprécier les différences culturelles des gens que j'ai pu côtoyer durant mon séjour. »

Les pays en développement sont-ils ce qu'on imagine?

« Ce stage a changé ma perception du monde et du développement international, et m'a permis de comprendre réellement la réalité dans laquelle les pays en développement se trouvent. Je n'avais jamais réalisé la quantité d'effort constant que demande un projet de développement tel que le CFE de Tanzanie.

« Avant d'arriver sur le terrain, j'avais une très vague idée de ce que j'allais découvrir. Je me doutais que l'expérience allait être différente, mais dans une certaine mesure, il m'était impossible d'imaginer un monde aussi différent. »

Faire carrière à l'international, est-ce une possibilité?

« Grâce à ce stage, j'ai découvert que la programmation informatique m'intéresse plus en tant que profession que l'administration réseau. Il est même possible que j'entreprenne des études universitaires en génie logiciel ou en analyse de systèmes. J'ai également grandement apprécié le travail à l'international… et c'est une expérience que j'aimerais refaire!

Retour aux blogue